Information

L'Appli CPF Mon Compte Formation, c'est parti !

4 décembre 2019
Le lancement de l'application mobile Mon Compte Formation (compte personnel de formation) a été officialisé le 21 novembre 2019 par Muriel PENICAUD, Ministre du Travail, accompagnée des équipes de la DGEFP et de la Caisse des Dépôts et Consignation. L’application permet aux salariés et demandeurs d’emploi d’accéder à la formation professionnelle, sans passer par un intermédiaire.

En bref

L’application mobile MonCompteFormation permet aux salariés et demandeurs d’emploi d’accéder à la formation professionnelle, sans passer par un intermédiaire. Il est possible de consulter le montant de ses droits, de chercher et choisir une formation selon différents critères, de réserver et payer sa formation grâce à ses droits CPF.

Près de 500 personnes ont participé à ce projet dont l’ambition est d’offrir plus de transparence sur l’offre de formation et de faciliter l’accès à la formation pour le plus grand nombre, notamment  ceux utilisant le moins la formation à ce jour.

Concrètement, ça se passe comment ?

Une démarche en 4 étapes :

  1. Activation du compte avec le numéro de sécurité sociale et une adresse email

Après avoir téléchargé l’appli CPF « MonCompteFormation » sur l’AppStore ou Google Play, il suffit de créer et activer son compte grâce à son adresse mail et son numéro de sécurité sociale (une version web existe également pour se connecter depuis un ordinateur). Pour ceux qui avaient déjà ouvert leur compte personnel de formation, le transfert des informations a été fait automatiquement.

  1. Prendre connaissance du crédit disponible en euros

Depuis le 1er janvier 2019, l'alimentation du compte personnel de formation se fait pour les salariés à hauteur de 500 € par an dans la limite de 5 000 €. Les personnes non qualifiées bénéficient quant à  elles d’un crédit plus important, à savoir 800 € par an dans la limite de 8 000 €. Quels que soient le statut et la situation de l’individu, nous sommes tous concernés par ce dispositif !

  1. Choisir une formation et s’inscrire

Pour faire une recherche de formation, il convient d’indiquer un mot clé correspondant à un métier, une compétence, de préciser la modalité de formation souhaitée (en centre, à distance), puis une ville. En lançant la recherche, une liste de formations est proposée, qu’il est alors possible d’affiner en précisant d’autres critères comme les dates souhaitées, le prix de la formation ou un nom d’organisme de formation.

Une fois la session de formation trouvée, la réservation auprès de l’organisme de formation se fait directement via l’application. Celui-ci a 48 heures pour répondre.

  1. Utiliser son crédit pour payer la formation

Si la réponse est positive, le paiement se fait directement en ligne grâce aux droits CPF acquis. Si le montant de la formation est supérieur aux droits CPF, le surplus est à payer avec une carte bancaire.

Dans une 2ème version de l’application (annoncée au printemps), les OPCO, autres opérateurs et entreprises auront la possibilité d’abonder le compte CPF de l’individu pour qu’il n’ait pas de surplus à payer.

Des formations variées et certifiées

L’application donne accès à une liste unique et universelle de formations éligibles au CPF, quels que soient la branche professionnelle et le lieu de travail, concernant :

  • Les certifications enregistrées au RNCP et au répertoire spécifique,
  • L’accompagnement VAE (validation des acquis de l'expérience),
  • Le bilan de compétences,
  • Le permis de conduire B (hors B1 et BE) ou groupe lourd (C, C1 C1E, D, D1, D1E),
  • L’accompagnement à la création et reprise d’entreprise.

Les organismes de formations souhaitant figurer dans cette liste devront répondre à un certain nombre de critères, notamment de qualité (certification Qualiopi).

Des téléchargements déjà importants

L’application a suscité un intérêt certain le jour du lancement avec plus de 100 000 téléchargements et 1 000 demandes d’inscription en ligne enregistrées. Ce chiffre devrait rapidement augmenter puisque plus de 25 000 000 de salariés et demandeurs d’emploi sont concernés, sans compter les 3 millions d’indépendants, professions libérales et conjoints collaborateurs qui y auront accès à partir d’avril 2020.

Lors de la journée de lancement, Muriel PENICAUD a aussi insisté sur le fait que le lancement de cette application était très suivi à l’étranger et intéresse des pays comme Singapour ou les Etats-Unis qui jugent ce projet avant-gardiste et très ambitieux notamment dans son objectif de rendre transparente l’offre de formation et les perspectives d’emploi qui en découlent.

Pour découvrir l'application

Un conseiller en évolution professionnelle pour être aidé

Cette application se veut facile d’accès mais ne le sera pas forcément pour des personnes ne disposant pas de smartphone et/ou ayant des difficultés avec Internet. Rappelons le sondage de l’Institut CSA effectué en juin 2018, selon lequel  23 % des français sont concernés par l’illectronisme. Un public dit fragile qui pourtant est particulièrement concerné par la formation.

C’est pourquoi il convient de rappeler que les Conseillers en Evolution Professionnelle (CEP), dont les nouveaux opérateurs se mettront en place en janvier, continueront à guider les individus dans leur projet professionnel, sur comment faire un bilan de compétences, clarifier son projet et surtout analyser son réel besoin de formation en éclairant sur l’offre de formation.

Pour en savoir plus

Découvrir l'application